Home Qui sommes nous ? Historique l’Organisation devient Réseau international
  • Facebook: EndaTiersMonde?ref=tn_tnmn
  • Twitter: EndaTiersMonde
  • YouTube: endatiersmond

annonceAG2014

Fondation Jacques Bugnicourt
SIGIE Database

Rapport annuel 2013

RAPPORT ENDA TM 2013
Obtenir les autres rapports

Thierno Seck, Coordonnateur du Projet « Initiatives Pilotes de Micro-Irrigation et de Gestion Durable des Terres dans le département de Bakel (IGDT BAKEL).

 pub

la ou pas docteur

Nouvelle édition 2013, pour toutes commandes s'adresser à l'équipe Diffusion, 54 Rue Carnot

BP : 3370 Dakar-SENEGAL

Tél 221 33 889 34 09

dif-enda@endatiersmonde.org

Enda à RIO+20

vgnette

Enda milite à RIO+20 pour la reconnaissance de nouveaux modèles de développement durable dont l’objectif premier doit être l’éradication définitive de la pauvreté.


Quelques vidéos d'enda sur le sommet de Rio+20 ICI

Publication

CAPITALISATIONendaEcopole

Apprendre avec les communautés

Recherche-Action sur la problématique de lutte contre la pauvreté Capitalisation d’un Itinéraire


Enda Rapport Annuel

Enda Rapport Annuel 2010


 

Apprendre avec les communautés

Recherche-Action sur la problématique de lutte contre la pauvreté

Capitalisation d’un Itinéraire

Evènements

November 2014
S M T W T F S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
Quand l’Organisation devient Réseau international

Quand on s’interroge sur ce qu’est Enda aujourd’hui, force est de constater que son image dégage un sentiment globalement positif, en interne comme en externe, essentiellement imputé à son vécu et aux acquis historiques. D’où il ressort que pour renforcer ce sentiment général et améliorer la lisibilité de l’action de l’organisation et de ses missions, l’idée d’une refondation s’est peu à peu imposée dans les esprits.

Les déterminants de la refondation d’Enda résultent de la combinaison de sa riche expérience, qu’il faut davantage valoriser, d’une forte volonté interne de changement et de contraintes imposées par la constante évolution du contexte.

Si les deux premiers relèvent essentiellement d’un processus endogène et donc, globalement maîtrisable, d’évolution vers un RESEAU de MEMBRES AUTONOMES partageant la même vision et les mêmes principes, le dernier déterminant tend à forcer le pas sur les précédents, car la contrainte extérieure se décline en deux éléments majeurs qui conditionnent l’avenir d’Enda :

1) le contexte mondial actuel avec qui le nouvel « ENDA RESEAU » se doit de rester en phase, afin de rendre ses choix encore plus pertinents et ses actions encore plus utiles ;

2) les enjeux d’ordre financier qui ont pris en ces temps de crise une importance si grande qu’ils en sont devenus l’une des principales conditions de réussite de la refondation du « système Enda ».

 

Depuis l’année 2008, suite aux résolutions de l’Assemblée générale de Toubab Dialaw, la décision de transformer l’organisation internationale non gouvernementale ENDA TM en un réseau d’associations nationales, c'est-à-dire d’acteurs non étatiques partageant sa vision et son crédo, a été prise et acceptée par toutes ses composantes. Les motivations qui justifient ce choix de l’organisation en réseau sont de divers ordres :

1. Il s’agit du mode d’organisation le plus adéquat à sa mission : Enda s'engage pour la promotion d'une société plus juste et plus équitable, plurielle et inclusive, par le changement politique, économique et social. De par sa mission, Enda cherche à agir sur la société et non sur un secteur ou un thème donné. Pour cela, il est appelé à articuler son action avec les parties prenantes des différents lieux du changement qu’elle identifie ; de surcroit, au vu de sa dimension internationale et la nécessité d’être présent à toutes les échelles, il a besoin d’un mode organisationnel qui sauvegarde les possibilités d’adaptation et de prise d’initiative autonome de ses différentes composantes tout en développant au maximum les interactions et la cohésion d’ensemble qui justifient le lien.

 

2. Il s’agit d’un mode d’organisation plus efficace pour dégager une synergie avec les mouvements sociaux aux différentes échelles. En effet, une organisation de type réseau est la seule qui permette une interpénétration d'Enda avec les mouvements sociaux, puisqu'ils fonctionnent eux-mêmes sur le même modèle réseau et construisent leurs coalitions à partir de lui.

 

3. Il s’agit aussi d’une préférence exprimée par les entités d’Enda qui ont dans plusieurs instances exprimé une nette préférence pour l'option de type réseau qui est celle qui ressemble le plus à l'existant.