c Plateforme

plateforme

c courrier

webmail

Open Panel

Banniere

French Arabic English Spanish

RENCONTRE DE CONCERTATION ENTRE LES POUVOIRS PUBLICS LOCAUX ET LES MEMBRES DE LA PLATEFORME DES ORGANISATIONS LOCALES DES ZONES FRONTALIERES DE LA SENEGAMBIE MERIDIONALE

1. La première rencontre de concertation entre les pouvoirs publics locaux et les membres de la Plateforme des Organisations locales des zones frontalières de la Sénégambie méridionale s’est tenue le 12 septembre 2014 à Ziguinchor, République du Sénégal, sous la présidence effective de Monsieur Abou Sow, adjoint au Gouverneur de Ziguinchor, chargé des questions de développement.


2. Etaient présents à cette rencontre, les autorités administratives ou locales des régions frontalières de la Sénégambie méridionale ou leurs représentants dûment mandatés:

- Le Gouverneur Lower River Region (Gambie) Monsieur Saliou Pouye ; 
- Le préfet de Begene (Guinée Bissau), Monsieur Tomé Alméida 
- Le préfet de Farim (Guinée Bissau), Monsieur Albino Bamba 
- Le sous préfet de Ingoré (Guinée Bissau), Monsieur Braima Camara 
- Le maire de Adéane (Sénégal), Monsieur Ibrahima Diedhiou 
- Le maire de Yarang (Sénégal), Monsieur Ousmane Mansaly 
- Le maire de Simbandi Balante (Sénégal), Monsieur Famara Mané 
- Le maire de Djibanar (Sénégal), Monsieur Ibou Diallo Sadio 
- Le maire de Djibidione (Sénégal), Monsieur Ansoumana Sagna 
- Le maire de Kataba (Sénégal), Monsieur Abdoulaye Badji 
- Le maire de Brikama (Gambie), Monsieur Bakary Saibou Sanneh 
- L’adjoint maire de Diouloulou (Sénégal), MonsieurBoukary Tamba 
- Le Chief Foni Bintang (Gambie), Monsieur Alifusainab Jarju 
- Le Chief Jarra West Soma (Gambie), Monsieur Yaya Jarjusey 
- Le Chief Foni Kansala (Gambie), Monsieur Mo LaminJarju 
-Le représentant du Préfet de Sao Domingos (Guinée Bissau), Monsieur Domingos Alu Nanqué 
- Le représentant du Maire de Diouloulou (Sénégal),Monsieur Boukary Tamba 
- Le représentant du Maire de Bona (Sénégal), Monsieur Ansoumana Sané 
- Le représentant du Maire de Kandio Mangana (Sénégal), Monsieur Boubacar Tamba

3. Le Président de la Plateforme M. Daouda SONKO ainsi que les représentants des organisations locales des zones transfrontalières, membres de cette Plateforme : 

- Awa Sadio 
- Tida Diedhiou 
- Paul Habib Sagna 
- Seeku Janko 
- Lamin Jarju 
- Salifu Conté

4. Les pouvoirs publics locaux ont pris acte de la Charte portant organisation et fonctionnement de la Plateforme des organisations locales des zones transfrontalières. Ils ont également pris connaissance et amendé son Plan d’action biennal. La Conférence a également salué la bonne qualité de l’exposé introductif sur la « Gouvernance multi-acteurs des zones transfrontalières en Sénégambie méridionale. Réflexion pour une meilleure contribution des OLZT dans les politiques publiques locales de prévention des conflits et de construction de la paix » prononcé par le Maire de Simbandi Balante Monsieur Famara Mané. 

5. La Conférence a adopté la Charte de la Plateforme et son plan d’actions. 

6. Les participants ont affirmé leur ferme volonté à impulser davantage le processus d’intégration régionale en conjuguant les efforts pour le développement socio-économique de la Sénégambie méridionale dans un environnement régional de paix,de sécurité et de bon voisinage. A cet égard la Conférence a pris les décisions spécifiques suivantes :

 

AU TITRE DE LA GESTION CONCERTEE ET DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES

7. Les pouvoirs publics locaux se félicitent des efforts engagés par les organisations locales des zones transfrontalières en matière de gestion concertée et durable des réserves forestières. Pour soutenir ces efforts, les pouvoirs publics locaux s’engagent à les associer dans leurs politiques environnementales et de développement durable. A cet égard, ils vont aménager des espaces de concertation, d’échanges et d’action avec les organisations locales des zones transfrontalières.

8. Ils accueillent avec satisfaction les actions entreprises par le comité de pilotage du mini projet intégré de restauration des forêts des zones transfrontalières Gambie-Sénégal. Ils s’engagent à poursuivre le processus de coopération des régions frontalières de part et d’autre de la frontière sénégalo-gambienne.

 

AU TITRE DES POLITIQUES D’AMITIE ET DE BON VOISINAGE

9. Les participants se félicitent des relations defraternité, de concorde et de bon voisinage qui lient les peuples de la Sénégambie méridionale. Ils s’encouragent les diverses initiatives concourant à raffermir les liens d’amitié et de bon voisinage tels que lesfestivals et autres rencontres transfrontalières.

10. Conscient de l’importance de consolider la solidarité, la convivialité et les contacts entre communautés, les participants décident de renforcerleurs efforts sur les questions socio-culturelles, sportives, scolaires et socio-éducatives.

11. Les participants regrettent la recrudescence duvol de bétail qui a conduit au blocus des cinq axes routiers dans la zone du Balantacounda entravant sérieusement la circulation des personnes et des biens au niveau des localités concernées. La conférence invite les participants à promouvoir davantage le dialogue transfrontalier par des actions de mobilisation des communautés de par et d’autre des frontières des trois pays. 

 

AU TITRE DE LA LUTTE CONTRE LES MENACES TRANSFRONTALIERES COMME LE VOL DE BETAIL

12. Les participants sont conscients des multiples périls qui menacent les espaces frontaliers de la Sénégambie méridionale. Après un examen de l’évolution du contexte à la frontière Sud (Sénégal-Guinée Bissau) les participants décident de ce qui suit.

13. Ils se félicitent des actions menées dans le cadre du mini projet de « Mobilisation sociale contre le vol de bétail » conduit par les organisations locales sénégalaises et bissau guinéennes.

14. Les participants reconnaissent que de telles actions méritent d’être renforcées et soutenues pour réduire drastiquement le phénomène du vol de bétaildans la zone. Ils invitent à cet effet les pouvoirs publics centraux et locaux, les élus et les organisations locales à plus de coopération transfrontalière en la matière.

15. La conférence réaffirme sa ferme détermination à combattre, avec tous les moyens appropriés, ces différents fléaux qui menacent les relations de fraternité, de bon voisinage, la paix et la sécurité ainsi que le développement socio-économique des populations sénégambiennes.

 

MOTION DE REMERCIEMENT

Nous, les participants à la rencontre de concertation entre les pouvoirs publics locaux et les membres de la Plateforme des organisations locales de la Sénégambie méridionale, pour examiner les enjeux et les défis de la gouvernance multi-acteurs des zonestransfrontalières, exprimons notre profonde appréciation aux pouvoirs publics locaux pour leursollicitude et disponibilité.

Au regard de l’importance des questions abordées, nous sommes également très reconnaissants de l’atmosphère détendue qui a prévalu ainsi que les excellentes facilités mises à notre disposition pourle succès de notre rencontre.

Nous, les participants exprimons notre plus grand respect et appréciation à enda diapol, Afrique Enjeux et l’Agence autrichienne de développement pour leurs efforts en matière de promotion du dialogue transfrontalier, la paix et la sécurité ainsi que le développement socio-économique dans les régions frontalières de la Sénégambie méridionale. Ils ont facilité les débats et assuré la formulation des décisions et recommandations prises.

c Partenaires d'enda

partenaires

 RASA logo

 

la ou pas docteur

Nouvelle édition 2013, pour toutes commandes s'adresser à l'équipe Diffusion, 54 Rue Carnot BP : 3370 Dakar-SENEGAL
Tél 221 33 889 34 09
dif-enda@endatiersmonde.org

nos publications

c Rapport annuel 2016

Enda milite à RIO+20 pour la reconnaissance de nouveaux modèles de développement durable dont l’objectif premier doit être l’éradication définitive de la pauvreté.
Quelques vidéos d'enda sur le sommet de Rio+20

S5 Box

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.