• Facebook: EndaTiersMonde?ref=tn_tnmn
  • Twitter: EndaTiersMonde
  • YouTube: endatiersmond

Fondation Jacques Bugnicourt
SIGIE Database

Thierno Seck, Coordonnateur du Projet « Initiatives Pilotes de Micro-Irrigation et de Gestion Durable des Terres dans le département de Bakel (IGDT BAKEL).


 pub

la ou pas docteur

Nouvelle édition 2013, pour toutes commandes s'adresser à l'équipe Diffusion, 54 Rue Carnot

BP : 3370 Dakar-SENEGAL

Tél 221 33 889 34 09

dif-enda@endatiersmonde.org

Enda à RIO+20

vgnette

Enda milite à RIO+20 pour la reconnaissance de nouveaux modèles de développement durable dont l’objectif premier doit être l’éradication définitive de la pauvreté.


Quelques vidéos d'enda sur le sommet de Rio+20 ICI

Publication

CAPITALISATIONendaEcopole

Apprendre avec les communautés

Recherche-Action sur la problématique de lutte contre la pauvreté Capitalisation d’un Itinéraire


Enda Rapport Annuel

Enda Rapport Annuel 2010


 

Apprendre avec les communautés

Recherche-Action sur la problématique de lutte contre la pauvreté

Capitalisation d’un Itinéraire

Evènements

July 2014
S M T W T F S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Vers la Fondation Jacques Bugnicourt

Le parrain en résumé

Né en 1930, Jacques BUGNICOURT a fait ses études universitaires en sciences politiques, Géographie et Aménagement du Territoire. Il est titulaire d’un Doctorat d’Etat en Sciences Economiques. Appelé par le premier gouvernement indépendant du Sénégal pour y fonder l’Aménagement du territoire, il a été professeur, pendant 10 ans, à l’Institut Africain de Développement Economique et de Planification (IDEP), et a mis sur pied un programme de formation environnementale pour l’Afrique, devenu, en 1972, l’Organisation non gouvernementale ENDA Tiers Monde.

Jacques Bugnicourt c'est

- Une constante : « une lutte, souvent âpre, directe et indirecte, pour l’environnement, pour la citoyenneté, et contre la pauvreté. »;

- Une méthode : la Recherche/ Action;

- Un atout : un réseau d’amis et de partenaires constitué tout au cours de sa carrière avec l’intention de perpétuer et pérenniser l’action de Jacques Bugnicourt.

Une Fondation pourquoi?

Les expériences cumulées d’ENDA Tiers Monde, depuis presque quarante années, conduisent l’Organisation à tirer plusieurs constats :

1. Les formes d’exclusion, en ville ou dans le monde rural, qui perdurent en dépit des activités de développement et de lutte contre la pauvreté qui sont menées aussi bien par les pouvoirs publics que par les organisations de la société civile.

2. L’apparition et la recrudescence de nouvelles couches de populations qui sont exclues, en particulier les populations périurbaines, les jeunes diplômé(e)s sans emploi, les jeunes mères monoparentales, les populations rurales rencontrant d’importantes difficultés à subvenir de leur travail.

3. Les modes de financement mis en place par les Etats ou la Communauté internationale sont très souvent inadéquats, en quantité et en qualité, par rapport aux besoins réellement perçus à la base, en particulier pour ces nouveaux exclus.

4. Aucun mécanisme n’est prévu actuellement pour l’après Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en 2015. Il faut s’assurer, dès maintenant, que les actions entreprises pour atteindre les OMD se transforment, au delà, en de véritables acquis pour les populations. Des mécanismes doivent donc être rapidement élaborés pour contrecarrer d’éventuels retours en arrière sur certains acquis ; en d’autres termes, l’objectif est d’assurer la pérennisation, voire l’élargissement et la généralisation, de ces acquis.

5. La décentralisation de plus en plus poussée tant sur le plan administratif et politique qu’économique, environnemental et social comporte une faille, c’est celle des financements. En effet, dans le mouvement de décentralisation, les financements ne suivent pas au même rythme. Ceci crée un fossé entre les besoins exprimés au niveau local et leurs satisfactions, freinant ainsi l’opérationnalité de la décentralisation.

6. Depuis la Déclaration de Paris et la Conférence de Monterrey sur l’aide au développement, peu de mécanismes de financement basés sur la mobilisation des ressources internes aux pays (dites ressources domestiques) ont vu le jour.

7. Enfin, face à l’uniformisation des discours sur le développement et la lutte contre la pauvreté, ou ce qu’on appelle la pensée dominante, les positions alternatives ont des voies de réflexion et d’expression de plus en plus réduites et circonscrites à des microsphères, le plus souvent par manque de financement.

La Fondation Jacques BOUGNICOURT " Là où il n'y a pas de bailleurs" comme réponse

Il existe d’autres manières de mobiliser les financements intérieurs et extérieurs, de sécuriser ces financements et ainsi, apporter une aide pérenne aux populations dans les domaines d’intervention de l’organisation en vue de garantir leur sécurité :

-     Sécurité foncière et immobilière pour l’accès à l’habitat et à la terre,

-     Sécurité pour l’accès à la santé,

-      Sécurité pour l’accès à l’eau,

-      Sécurité pour l’accès aux services énergétiques,

-      Souveraineté alimentaire,

-   Sécurité pour garantir l’indépendance de la liberté de ton et d’analyse.

-      Autres…

La création d’une Fondation qui porte le nom du créateur et développeur d’ENDA Tiers Monde, Jacques Bugnicourt, et portée par ses amis et partenaires, est une réponse proposée et voulue par ceux-ci et qui se positionnerait « là où il n’y a pas de bailleurs ».

Objectifs de la Fondations Jacques BUGNICOURT "Là où il n'ya pas de bailleurs"

1. Générer des financements qui permettent d'intervenir rapidement et "hors des sentiers battus" pour répondre aux besoins des plus défavorisés, en particulier en limitant les exclusions;

2. Apporter la garantie financière de la Fondation pour des activités entreprises en faveur des plus défavorisés;

3. Assurer une production continue de financement au sein de la Fondation à partir de ses ressources propres;

4. Mettre en place un relai de financement entre les coopérations décentralisées, les fonds spécifiques (fonds d'adaptation, fonds climat, fonds d'amélioration de l'environnement et du cadre de vie et en assainissement, etc.) ou les partenariats public-privé de telle sorte que les autorités locales puissent avoir librement accès à ces financements pour leurs plans locaux de développement;

5. Assurer l'indépendance et la liberté de ton et d'analyse des organisations de la société civile.

La Fondation Jacques BUGNICOURT "Là où il n'y a pas de bailleurs" ; Comment?

1. Mobilisation d'un fonds d'amorce pour la constitution du capital initial de la Fondation, avec l'appui des partenaires, mais aussi et surtout les "amis de Jacques BUGNICOURT". Une première réunion a été organisée le 16 avril 2012 pour lancer le principe de la Fondation et obtenir l'engagement des partenaires dans cette perspective.

2. Valorisation du patrimoine foncier d'Enda. Cette démarche sécuriserait à long terme des appports financiers pour la Fondation

3. Construire des partenariats avec des entreprises "citoyennes" appliquant les principes et la démarche RSE, qui contrubueraient au financement de la Fondation

4. Engager une stratégie offensive et continue de mobilisation de fonds, à travers des campagnes ciblées sur le net (clic utile), mais aussi en encourageant les donations de particuliers, legs et autres mécanismes équivalents en faveurs de la Fondation. Cette stratégie passe inévitablement par une communication professionnelle sur les objectifs, acquis de départ de la Fondation et ses perspectives à long termes.


Renseignements : Contact Provisoire
Secrétariat exécutif enda tm
Complexe Sicap Point E, Batiment B
Avenue Cheikh Anta Diop
BP 3370, Dakar, Sénégal,
Tel.: (+221) 33 869 99 48
Fax : (+221) 33 860 51 33
Email : 
 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.